Ken Kawasaki : une cuisine franco-japonaise envoûtante

Au 15 de la rue Caulaincourt, dans le 18e, une devanture sobre sans aucune inscription. On hésiterait presque à entrer dans ce restaurant ouvert en juin dernier qui, paraît-il, réinterprète de façon magistrale le répertoire français à la mode japonaise. Vérifions. Des murs blancs, un comptoir avec une quinzaine de couverts et derrière, la cuisine, où…

Share

Chagall aux Carrières de Lumières des Baux de Provence

Envie de prendre une petite claque ? Filez aux Carrières de Lumières des Baux de Provence où Chagall s’expose en format XXL sur d’immenses parois de pierre blanche. Un spectacle unique auquel nous avons assisté. « Wahhh » ! Les yeux écarquillés, j’avance dans la pénombre en marchant sur une image de vitrail. Le temps de tourner…

Share

On a craqué pour les bao de la Boutique Yam’Tcha !

Rue Sauval. La chef étoilée Adeline Grattard, aux commandes du restaurant Yam’Tcha situé à deux pas, a ouvert son antenne street food dédiée à la dégustation de thés et de… bao. Kesako ? De succulentes petites brioches chinoises cuites à la vapeur et fourrées de fromage, crevettes ou petits légumes. A tomber ! 14h. Trois…

Share

Profiterole Chérie : les desserts exquis de Philippe Urraca

Je suis passé devant par hasard… Puis, titillé par ma curiosité gastronomique, j’ai poussé la porte pour découvrir à quoi pouvait ressembler une profiterole réalisée par un meilleur ouvrier de France. Verdict ? C’est un truc de malade ! Voici pourquoi vous ne pourrez pas résister à l’appel de la profiterole chérie de Philippe Urraca……

Share

Le Gyoza bar : des raviolis japonais ultra gourmands

Direction Passage des Panoramas, dans le 9e. Là, une échoppe pas comme les autres attire la foule. Il est 14h et quelques connaisseurs patientent devant la porte. La raison est sur la vitrine: 12 raviolis Gyoza = 9 euros ! Allez, suivez-vous…  Ca ressemble à quoi ? Un long comptoir derrière lequel s’activent trois jeunes femmes au…

Share