Retour au BAT : toujours aussi renversant… mais des prix à la hausse

Quasiment un an jour pour jour après ma première visite au BAT, me voilà de retour dans la cantine chic des Grands Boulevards pour vérifier si le charme opère toujours. Au menu : nouveau chef et nouvelle carte ! Le coup de coeur sera-t-il de nouveau au rendez-vous ?

Tartare de bar

Tartare de bar au fenouil… Sublime !

Parmi les tables testées en 2014, l’adresse restera incontestablement comme l’un des rapports qualité-prix les plus incroyables. C’est donc le cœur serré et les papilles en surchauffe que je m’installe au bar, ce samedi 7 février, en espérant retrouver les mêmes émotions gustatives et visuelles.

Si le décor – toujours aussi froid – n’a pas changé, ça a bougé en cuisine ! Exit Yariv Berreby, promu chef exécutif du groupe. Un petit nouveau, Amine Chraïbi, opère désormais dans la grande cuisine ouverte… D’où vient-il ? Il fut l’ancien second de Yariv au KGB. L’assurance d’un changement dans la continuité ? A vérifier en picorant quelques plats de la nouvelle carte…

Un rapide coup d’œil et là … surprise ! Si les intitulés des plats laissent deviner des tapas toujours aussi gourmandes, les prix, eux, ont pris du poids. Hier, les entrées froides étaient toutes à 7 euros et les chaudes à 10 euros. Aujourd’hui, les tarifs oscillent entre 8 et 13 euros. La direction nous explique sans complexe qu’avec « la formule initiale à prix fixe, le chef était obligé de se restreindre à des produits non nobles ». Il est vrai qu’à la carte figurent désormais des Saint-Jacques, du Saint-Pierre, de l’agneau de lait… Cela n’explique pas en revanche pourquoi le ravioli de tourteau, déjà servi lors de mon premier passage, a augmenté de 3 euros ? Idem pour les encornets ou encore le tartare de veau… Bref ! Drôle de façon de procéder… Surtout pour les habitués ! Du coup, on avale un peu de travers la perspective d’une addition un peu plus douloureuse… Heureusement, la vue du premier plat me fait passer la pilule. Le temps d’avaler une gorgée de Menetou Salon (7 euros le verre) et j’attaque…

Gravelax de Saumon

Gravelax de Saumon

Mon Top 5 de la soirée:

Tartare de veau, lentilles-chorizo, persil et estragon (11 euros) : Quelle claque ! Une explosion de parfums qui me transporte. Totalement sonné par le mariage des saveurs… Exceptionnel !

Tartare de bar, tarama, coco, citronnelle – Poutargue (13 euros) : le fenouil est croquant, la crème légère, le bar bien assaisonné. Ca respire l’exotisme, le voyage… Un grand bol de fraîcheur !

Ravioli de tourteau, bouillon champignon citronnelle (10 euros) : Pâte moelleuse, bouillon parfumé et légèrement corsé…

Gravelax de saumon, carotte-orange sanguine, gingembre (9 euros) : Croquant des légumes à la mandoline, acidité de l’orange… un plat d’une grande finesse ! Mais un léger manque de puissance et d’envergure en bouche

Carpaccio de Saint-Jacques, crème de chou fleur condiment mandarine (12 euros) : Difficile de faire fausse route avec la Saint-Jacques, un plat tout en légèreté, finesse et efficacité. Mais peut être le moins technique et le moins surprenant.

En dessert
Butternut confit, sablé au graines de courge, glace pistache et caramel croquant (7 euros) : magnifique finish sur une touche pas trop sucrée à base de courge… Original et subtil !

L’addition s’il vous plaît !

91 euros à deux, pour 6 tapas et 4 verres de vin… soit 15 euros de plus que la dernière fois (20 % d’augmentation) pour la même quantité de plats. Reste que ce picorage de saveurs toutes plus dingues les unes que les autres est un tel grand moment que je suis prêt à oublier l’inflation… Le BAT reste incontestablement l’un de mes spots préférés

Le + : cuisine inventive et surprenante, émotion gustative garantie, changement de carte tous les mois
Le – : le brouhaha, la salle un peu froide… Installez vous plutôt au bar !

Qu’avions-nous pensé lors de notre première visite ? 

Le BAT
16 bis Bd Montmartre
75009 Paris

Tel: 01 42 46 14 25
Ouvert du lundi au vendredi – 12h/14h30 – 19h/23h et le samedi de 19h/1h

ww.le-bat.com

 

 

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous une personne physique ? *