Ma minute clubbing à « La Folie douce » de l’Alpe d’Huez

Un resto d’altitude, de l’electro, et des beautiful people un tantinet « m’as-tu-vu » qui se trémoussent en chaussures de ski, coupe de champagne à la main… C’est le concept de La Folie Douce qui, après Val d’Isère, Courchevel et Val Thorens, a choisi de s’installer à l’Alpe d’Huez en décembre 2013. Trois mois après l’ouverture, je passais par là. Attiré par la musique qui envahit la vallée, je finis par pointer le bout de mes spatules…

La Folie Douce de l'Alpe d'Huez

La Folie Douce de l’Alpe d’Huez

Certes, ce n’était pas le meilleur jour pour faire la fête ! En cet après-midi du mois de mars, le vent et la neige s’étaient invités à l’Alpe d’Huez.  Pourtant, quelques irréductibles avaient trouvé le courage d’aller transpirer dans leur combi sous une pluie de décibels. Faut avouer, le son est excellent et me donne déjà des fourmis dans les jambes ! « j’y vais, j’y vais pas ? ». Mon fils, 11 ans, pas franchement dans le mood « coupe de Veuve Cliquot à 20 euros à l’heure du goûter » finit par trancher… en attaquant la piste rouge en contrebas. A cet instant, cela fait tout juste une minute que j’assiste au spectacle. Juste le temps d’imaginer la terrasse ensoleillée débordant de clubbeuses en Ray-Ban, l’ambiance délirante totalement surfaite… Oui et alors ? Ca change du vin chaud avec papa, maman sur le front de neige, non ? On prendra juste le soin de ne faire aucun excès, surtout si on doit rechausser les ski après… C’est compris ? La Folie Douce version longue, ça sera pour la prochaine fois ! Promis.

http://www.lafoliedouce.com/alpe-dhuez/fr/

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous une personne physique ? *