Le bistrot Pierre Lambert : le spot incontournable de Courbevoie

Le chef de L’Audacieux, à Levallois-Perret, a franchi la Seine pour ouvrir un second restaurant à Bécon-les-Bruyères. Nous sommes allés vérifier si l’adresse valait le détour.

bistrot-pierre-lambert-tartare-poissonIl y a d’abord cette impression de zénitude avec ces tables en bois brut, ces chaises Eames blanches, ces murs blancs, ces plantes grasses et ces orchidées. Puis, on lorgne sur la carte qui dévoile un goût certain pour l’inventivité, les produits de saison et les influences asiatiques.

Dans cet ancien restaurant, ex-temple du boeuf à la ficelle, Pierre Lambert a créé un cocon bistronomique. Avec, dans l’assiette, une cuisine pleine de talents. La preuve avec cette surprise apéritive. Celle de l' »avant-match ». Comprenez une bière, des cacahuètes et un jambon beurre… mais déstructuré ! La bière sous forme de sorbet, les cacahuètes en velouté et le sandwich dans un cromesquis à manger d’un coup pour éviter que le coeur coulant ne vienne torpiller votre jean. Réussi, surprenant et amusant. La suite ? Commençons par un carpaccio de thon au wasabi. Puis des Saint-jacques d’Erquy / bouillon thaï… « Désolé il n’y a plus de Saint-Jacques monsieur »… Ah ! Partons sur une dorade aux algues alors ! « Désolé il n’y a plus de dorade, ça sera du mulet »… Les aléas des produits du marché ! Preuve qu’ici on ne travaille qu’avec du frais.

Dans mon verre, un blanc du Languedoc… accompagné d’un léger flottement dans le service : mon camarade gastronome, qui lorgne sur son foie gras poêlé / coques, interpelle une deuxième fois la serveuse pour réclamer son verre de Bergerac. Tic, tac, tic, tac… 5 minutes montre en main avant d’y avoir droit ! Côté dégustation, rien à redire avec une cuisine marquée par les trois obsessions de Pierre Lambert: le goût, la créativité, et les associations efficaces entre saveurs du terroir et asiatiques. Cela donne lieu par exemple à cette purée aérienne de chou fleur ou encore à cette quenelle de betterave au gingembre qui accompagnent un mulet, hélas un peu trop cuit ! Malgré un service chaotique, on restera sur une note positive avec une belle proposition, juste, précise et savoureuse sous la barre des 30 euros ! Ca ne court pas les rues. L’adresse devrait très vite se faire une petite réputation dans un quartier en mal de gastronomie.

Classement par

L’addition s’il vous plaît !

Menu midi: Entrée plat ou plat dessert à 28 euros
Entrée/plat/dessert: 35 euros
Verre de vin entre 5 et 9 euros

Le + : la carte change tous les 15 jours
Le – : service pas encore bien rodé

Le Bistrot Pierre Lambert
215 Boulevard Saint-Denis
92400 Courbevoie

Fermé dimanche et lundi

Tél: 01 43 33 25 35

www.pierrelambert.fr

Le Bistrot Pierre Lambert

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous une personne physique ? *