Food,  Test Restaurants

La Table de Cybèle : des plats à partager, du vin bio et une Américaine en cuisine

Près du pont de Billancourt, dans un quartier de Boulogne en pleine réhabilitation, ce restaurant a tout pour plaire: une déco lookée, une petite terrasse, un concept de plats à partager et puis Cybèle et Franck, amoureux des beaux produits, du bio, des gestes écoresponsables et qui ont un indéniable sens de l’accueil.

Direction: le quartier du pont de Billancourt
Direction: le quartier du pont de Billancourt

La Table de Cybèle, c’est d’abord une belle histoire. Celle de Cybèle, chef américaine tombée amoureuse de la France, et de son mari Franck, ancien cadre dans l’ingénierie qui, à 40 ans, a décidé de tout plaquer pour suivre son épouse dans cette savoureuse aventure culinaire. Et comme ils sont tous les deux écolos jusqu’au bout des spatules, vous ne trouverez chez eux que des produits de saisons glanés chez les petits producteurs (et donc d’une carte renouvelée régulièrement), des vins bio, et des poissons et coquillages issus de la pêche responsable. Évidemment, vous n’êtes pas obligés d’être adhérent à Greenpeace pour profiter de cette cuisine bien exécutée et savoureuse.

Ca ressemble a quoi ?

Grande salle en open space, sol gris, chaises Eames, tables hautes, et lumière tamisée… En résumé look design pour une ambiance conviviale. Perso, j’ai choisi une petite table sur le trottoir, histoire de profiter d’une des rares soirées de juillet où l’on peut mettre le nez dehors.

Ambiance intérieure
Ambiance intérieure

On mange quoi ?

A la lecture du menu, on aurait tendance à trouver tout un peu trop simple. Les intitulés, peu explicits, ne donnent pas forcément envie : « asperges blanches, œufs, radis rose, roquette » ou « Melon charentais, magret de canard séché, amandes »… Mouais ! Et puis, en regardant de plus près, on retrouve le sourire en tombant sur les légumes de Joël Thiébault (que vous pourrez acheter sur le marché de la rue Gros dans le 16e (mardi et vendredi) découvrant une rareté à la carte, les pousses-pieds, ou encore les Patagos, coquillages spécifiques à l’île de Noirmoutier… Le tout se partage façon tapas. Le serveur nous recommande entre 4 et 6 plats à deux. Côté vins, près de 80 références, toutes issues d’une production en bio ou biodynamie ! Du coup, on n’hésite pas à demander conseils à Franck !

Près de 80 références de vin !
Près de 80 références de vin !

Dans l’assiette

Commençons par les lamelles de légumes de Joël Thiébaut : carottes, céleri, courgettes découpées à la mandoline et nappés d’une sauce blanche, d’un peu de comté et parsemés de noisettes. On vous arrête tout de suite. La sauce ne plombe aucunement le plat. C’est léger, goûteux grâce au fromage utilisé avec parcimonie et délicatement parfumé par la noisette. On enchaîne avec un tartare de thon dont le classicisme ne mérite pas qu’on s’y arrête plus longtemps. La surprise viendra avec le plat suivant : les pousse-pieds, dont la forme est aussi étrange que le nom. Un coquillage plutôt rare sur les tables. Son goût ? Entre celui du couteau et du crabe. Autant vous dire qu’avec une petite persillade, j’ai sucé les coquilles plusieurs fois pour être sûr de ne pas avoir oublié dans un coin un morceau de cette chair ferme qui ravit les papilles. Restons en bord de mer avec le dernier plat, les Patagos, sorte de palourdes endémiques à l’île de Noirmoutier… Comment vous dire ? Il ne manque que le bruit des vagues…

 

 

table_de_cybele_barL’ambiance

Clientèle bourgeoise et décontractée… et un patron qui parle de ses produits avec les yeux qui brillent. Dommage que l’environnement ne soit pas plus agréable : terrasse devant la station Autolib’ et des grues à l’horizon. Heureusement, pour ce dernier point, tout est une question de temps… Un resto bistronomique à tester avec un gastronome averti qui ne prend pas Joël Thiébault pour un joueur du PSG et le pousse-pied pour un accessoire de mode.

L’addition, s’il vous plaît !

Avec des plats à partager entre 11 et 24 euros, la note peut vite grimper. Personnellement, quatre plats sont suffisants. Comptez entre 40 et 45 euros par personne avec une bouteille de vin (Rosé Domaine D’Eriane – Les Bermudes à 25 euros)

La Table de Cybèle
38 rue de Meudon
92100 Boulogne-Billancourt

Tél: 01.46.21.75.90

Ouvert du mardi au vendredi 12h00 à 14h30 et 19h30 à 22h00

samedi 12h30 à 14h30 et 20h00 à 22h30

info@latabledecybele.com

http://www.latabledecybele.com/

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous une personne physique ? *