J’ai testé le concert de Prince au Zénith de Paris

J’ai arrêté de jouer au blind test avec lui. Il est imbattable. « Il » c’est mon pote Cyrille Rolland. S’il est fin gourmet, il s’y connaît surtout très bien en musique. Et pour cause, c’est son métier: sound designer, compositeur et même interprète (A quand le come back d’Alain Mistral ?) Alors forcément quand il m’a dit: « dimanche je vais au concert de Prince, je te ferai un petit papier pour ton blog », je ne l’ai pas vraiment dissuadé. Avoir l’avis d’un expert, ça ne se discute pas !

Quand Prince fait son show

Quand Prince fait son show

« Se rendre à un concert du Kid de Minneapolis, c’est un peu comme jouer au Loto. D’abord parce qu’il faut avoir beaucoup de chance pour trouver des places. Ensuite parce qu’on ne sait jamais si le « Love Symbol » sera dans un bon jour ou non, s’il va enchainer toutes ses faces B et partir sans rappel ou si, au contraire il a décidé de nous offrir un festival de ses tubes pendant plus de 2h et 3 retours sur scène…

Dimanche 1er juin au Zénith de Paris, c’était un bon jour ! 2h de quelques uns de ses plus beaux tubes, accompagné par un groupe féminin et très sexy (mais pas très groovy!), des rappels fournis (plus à 21h30 qu’à 18h !), tous les ingrédients étaient réunis pour que le maître du « Funk’n’roll » enflamme l’arène du Zenith.

La mise en scène n’étant pas le point fort de Prince, nous avons eu droit à un tissu tendu (et rapiécé) en guise de rideau de scène sur lequel était projeté un aquarium géant dans lequel évoluait Némo (si, si je vous assure) en guise de première partie. Au début du concert, l’écran géant débitait des clips que même Patrick Sebastien renierait. Mais l’alchimie fonctionne parfaitement dès les premiers morceaux même si un son bien peu précis a fini par nous fatiguer les oreilles, et malgré le faible niveau de son groupe féminin qui a du mal à le suivre…

Le retour de la légende du funk

Le Kid de Minneapolis a fait salle comble

Mais il faut aussi compter sur les gorilles qui officient en tant que « gardiens de l’image » du Kid, pour mettre un peu d’ambiance… Le premier, sur la scène avec une torche et qui fusille du regard (ou plutôt de son faisceau lumineux) la moindre tentative de vidéo pirate, relayé par des hommes de mains qui officient au sol, force est de constater que la méthode fonctionne plutôt bien. Je n’ai donc pu avoir de vidéo convaincante à vous proposer. Quelques photos et enregistrements pirates comme dans les années 80 !

Avec des versions de « Nothing Comparse 2 U » et « Something in the Water (Does Not Compute) » de toute beauté, le (vieux) kid très très en forme pour son grand âge nous a gratifié d’un show musical de bonne facture, malheureusement un peu plombé par un groupe décidément pas à la hauteur de son talent. »

Vous voyez, ça c’est du Cyrille Rolland ! Critique, subtil, connaisseur… et lui aussi talentueux. Si vous en doutez, écoutez donc ce funky track qui vous file la banane pour la journée:

https://soundcloud.com/mister-freak/no-cure

En bonus, voici les setlists du concert de Prince:

Setlist show 1 (18h)
▪Let’s Go Crazy
▪Take Me With U (feat. Liv Warfield)
▪Raspberry Beret
▪U Got the Look
▪Musicology
▪Kiss
▪When Doves Cry (Sampler)
▪Sign’O’the Times (Sampler)
▪Hot Thing(Sampler)
▪Controversy
▪Play That Funky Music
▪1999
▪Little Red Corvette
▪Nothing Compares 2 U
▪Guitar
▪Plectrum Electrum
▪Fixurlifeup
▪Something in the Water (Does not Compute)
▪Purple Rain

Setlist Show 2 (21h30)
▪Let’s Go Crazy
▪Take Me With U (feat. Liv Warfield)
▪Raspberry Beret
▪U Got the Look
▪Don’t Stop Til You Get Enough/Cool (feat. Liv Warfield)
▪When Doves Cry (Sampler)
▪Sign’O’the Times (Sampler)
▪Housequake (Sampler)
▪I Would Die 4 U (Sampler)
▪Hot Thing (Sampler)
▪Controversy
▪1999
▪Little Red Corvette
▪Noting Compares 2 U
▪Kiss
▪Diamonds and Pearls (Piano)
▪How Come U Don’t Call Me Anymore ? (Piano)
▪The Beautiful Ones (Piano)
▪Empty Room (Piano)
▪Purple Rain
▪She’s Always in My Hair
▪Funk’n’Roll
▪Play That Funky Music
▪Stratus
▪What’s My Name ?
▪Sometimes it Snows in April

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous une personne physique ? *